Suite de 8 chaises par Elisabeth GAROUSTE & Mattia BONETTI
Suite de 8 chaises par Elisabeth GAROUSTE & Mattia BONETTI
Suite de 8 chaises par Elisabeth GAROUSTE & Mattia BONETTI
Suite de 8 chaises par Elisabeth GAROUSTE & Mattia BONETTI
Suite de 8 chaises par Elisabeth GAROUSTE & Mattia BONETTI
Suite de 8 chaises par Elisabeth GAROUSTE & Mattia BONETTI
Suite de 8 chaises par Elisabeth GAROUSTE & Mattia BONETTI
Suite de 8 chaises par Elisabeth GAROUSTE & Mattia BONETTI
  • Charger l'image dans la galerie, Suite de 8 chaises par Elisabeth GAROUSTE & Mattia BONETTI
  • Charger l'image dans la galerie, Suite de 8 chaises par Elisabeth GAROUSTE & Mattia BONETTI
  • Charger l'image dans la galerie, Suite de 8 chaises par Elisabeth GAROUSTE & Mattia BONETTI
  • Charger l'image dans la galerie, Suite de 8 chaises par Elisabeth GAROUSTE & Mattia BONETTI
  • Charger l'image dans la galerie, Suite de 8 chaises par Elisabeth GAROUSTE & Mattia BONETTI
  • Charger l'image dans la galerie, Suite de 8 chaises par Elisabeth GAROUSTE & Mattia BONETTI
  • Charger l'image dans la galerie, Suite de 8 chaises par Elisabeth GAROUSTE & Mattia BONETTI
  • Charger l'image dans la galerie, Suite de 8 chaises par Elisabeth GAROUSTE & Mattia BONETTI

Suite de 8 chaises par Elisabeth GAROUSTE & Mattia BONETTI

Prix normal
€0,00
Prix réduit
€0,00
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
par 

Suite de huit chaises dites "Jour et Nuit" - Modèle créé en 1991 par Elisabeth GAROUSTE & Mattia BONETTI (Nés en 1949 et 1953)

Structure en fer forgé et bronze doré  tapissée de velours couleur coquille d'oeuf
Édition Originale restaurée


Dimensions

H 90 x P 48 x L 40 cm

Biographie

Décorateurs et designers français, le duo Elisabeth Garouste (née en 1946) et Mattia Bonetti (né en 1952), produisent une œuvre commune depuis 1980.

Elisabeth Garouste étudie l'architecture d'intérieur à l'Ecole Camondo à Paris. Avant de s'associer avec Mattia Bonetti elle travaillait essentiellement sur des décors de pièces de théâtre.
Mattia Bonetti est né en Suisse, il entre à l'Ecole d'art appliqué à l'industrie à Lugano, dirigée par d'anciens élèves du Bauhaus. A 18 ans, sa formation terminée, il s'installe à Rome puis à Paris où il se consacre à la création de motifs textiles et à la photographie.
La collaboration d'Elisabeth Garouste et de Mattia Bonetti débute en 1980, avec la décoration du club Le Privilège installé au sein du Palace, la boîte de nuit la plus courue de Paris. Le peintre Gérard Garouste, qui réalise un ensemble de panneaux décoratifs pour le club, fait appel à son épouse et à Mattia Bonetti pour aménager l'espace et le décorer. A eux trois, ils créent un univers théâtral et magique composé de peintures murales, de masques en plâtre, de colonnes couvertes de drapés en plâtre et de sièges capitonnés dans l'esprit de l'architecte et décorateur Emilio Terry (1890-1969). Le succès rencontré incite les deux décorateurs à s'associer et à poursuivre dans cette voie en complète rupture avec la ligne lisse du design de l'époque. S'ensuit ensuite une longue période de collaborations, à travers des projets monumentaux tels que l'aménagement du château de Boisgeloup de Bernard Picasso et les salons de Haute Couture de Christian Lacroix.

Élisabeth Garouste et Mattia Bonetti font partie des designers emblématiques des années 1980, avec le groupe de Menphis et Philippe Starck, que ce soit pour l'aménagement de décors ou d'intérieurs, pour la conception de mobiliers ou pour la conception d'objets produits fabriqués industriellement. Parmi les créations ayant marqués les esprits figurent la chaise Barbare, dès 1981, qui leur vaut le qualificatif de Nouveaux Barbares, la table Rocher, des créations pour les cristalleries Daum ou pour la Faîencerie de Gien, les boutiques Christian Lacroix le mobilier urbain et la décoration d'une première ligne dutramway de Montpellier aux hirondelles sur fond bleu, ou le packaging pour Nina Ricci. Élisabeth Garouste et Mattia Bonetti s'écartent du High tech, du fonctionnalisme et du minimalisme. Leurs conceptions sont surréalistes, baroques et théâtrales, utilisant une diversité de matériaux, bois, bronze, pierre, cuir, métal...

Garouste et Bonetti ont résolument tourné le dos au fonctionnalisme et à la standardisation, au profit du primitivisme et de l'élégance du passé. En 1991, l'association Grand-Hornu Images leur consacre une grande exposition rétrospective intitulée Elizabeth Garouste & Mattia Bonetti 1981-2001, qui établit le bilan de vingt années de collaboration. En 2002, ce couple de créateur emblématique finit par se séparer.