Buffet attribué à Maurice Jallot
Buffet attribué à Maurice Jallot
Buffet attribué à Maurice Jallot
Buffet attribué à Maurice Jallot
Buffet attribué à Maurice Jallot
Buffet attribué à Maurice Jallot
Buffet attribué à Maurice Jallot
Buffet attribué à Maurice Jallot
  • Charger l'image dans la galerie, Buffet attribué à Maurice Jallot
  • Charger l'image dans la galerie, Buffet attribué à Maurice Jallot
  • Charger l'image dans la galerie, Buffet attribué à Maurice Jallot
  • Charger l'image dans la galerie, Buffet attribué à Maurice Jallot
  • Charger l'image dans la galerie, Buffet attribué à Maurice Jallot
  • Charger l'image dans la galerie, Buffet attribué à Maurice Jallot
  • Charger l'image dans la galerie, Buffet attribué à Maurice Jallot
  • Charger l'image dans la galerie, Buffet attribué à Maurice Jallot

Buffet attribué à Maurice Jallot

Prix normal
€0,00
Prix réduit
€0,00
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
par 

Buffet d'époque Art-Déco circa 1935 attribué à Maurice Jallot.

Ce meuble 2 portes en palissandre des indes, parchemin et bronze doré à la feuille d'or.

Il ouvre sur un intérieur à étagères en chêne de Honrie.

Le corps du buffet est porté en façade par 2 pieds de forme sabre fini par un sabot.

Le bronze central stylise des poissons.

Dimensions

L 140 x H 90 x P 42 cm

Biographie

Maurice Jallot est né durant l'Exposition universelle de 1900. Fils de Léon Jallot, il deviendra, tout comme lui, sculpteur sur bois, ébéniste et décorateur. Après des études effectuées à l'Ecole Boulle, il entre dès 1921 dans l'entreprise familiale. Les meubles qui en sortent sont bientôt exposés dans les salons sous leurs deux noms accolés. En 1928, lors du Salon des Artistes Décorateurs, la production de Maurice Jallot est présentée à côté de celle de son père.

En réalité, il travaille parfois seul, d'une approche plus modernistes que celle de son père.

S'il est un artiste moderne, il reste malgré tout un artiste classique. Possédant une technique rigoureuse, il conçoit des meubles simples et dépouillés. Les surfaces sont nettes, parfois agrémentées de matériaux nobles comme le galuchat,le parchemin, les lignes sont droites et les courbes, restent rares et discrètes. Il y a peu ou pas d'ornements en relief, pas de moulures, mais toujours de beaux placages employés sans patine, et des panneaux de laque à motifs géométriques. Chez lui, le métal n'intervient qu'à titre accessoire, comme renfort ou protection. Ajoutons à cela le principe de la "pièce unique", cher à Maurice Jallot, pour que se dégage une impression de luxe.

Par ailleurs, en tant que décorateur, Maurice Jallot a travaillé pour l'Elysée, pour des ministères, pour les ambassades de France en Pologne et en Israël et notamment pour des paquebots des Messageries maritimes. Dans les années 1950, il met fin à son activité de décorateur et décède en 1971.